Retour sur les Prix ADIQ // Projet TEROPublié le 9 janvier 2018

Le projet TERO de Valérie Laliberté et Elizabeth Coulombe a remporté le Prix ADIQ 2017 à École de design de l'Université Laval.

Tero est un petit électroménager transformant les résidus alimentaires de cuisine en fertilisant. Son procédé innovateur de séchage et de broyage des aliments permet de réduire considérablement les odeurs, les saletés ainsi que le temps de transformation des matières compostables à 3-4 heures seulement. Il permet en plus de réduire de 90 % le volume de ces déchets tout en créant une matière riche en azote, phosphore et potassium, donc un excellent fertilisant pour les plantes extérieures.
  
Il ne suffit que d'entreposer les résidus alimentaires dans le contenant supérieur. Lorsqu'il est plein, on le dépose sur le socle contenant le mécanisme et on démarre le cycle. Une fois terminé, on peut utiliser le fertilisant directement dans nos plantes, dans notre potager, sur le gazon, ou on peut simplement l'entreposer dans un contenant pour une utilisation future.


Si vous souhaitez suivre le développement de TERO, merci de CLIQUER ICI



Retour aux nouvelles